Saint-André est un charmant village des Pyrénées-Orientales en Languedoc-Roussillon. Il s’est bâti autour de l’abbaye dédiée à Saint André, fondée par un moine espagnol. Seule l’église abbatiale Saint-André-de-Sorède subsiste de nos jours.

L’église romane de Saint André

Le tourisme est une des activités principales de ce haut lieu de l’art roman en France. La visite de l’église est incontournable pour tous les amoureux des grands sites monastiques.

Elle est remarquable par son ancienneté et sa taille. Elle a pu garder à travers l’histoire son aspect primitif. Sa façade montre les différentes époques de sa construction. Ainsi, sa partie inférieure est un appareil en arête-de-poisson du Xe siècle. Son appareillage est en petit appareil du XIe siècle. Enfin, la partie supérieure est en pierre taillée du XIIe siècle.

Elle dispose d’une grande nef avec un transept orné de trois absides. Une bonne partie de la maçonnerie de la chapelle est visible. Elle est faite de gros galets de rivière, comme c’était fréquent en France à cette époque. Cette caractéristique est typique de l’art préroman. L’église initiale a été modernisée selon le modèle de l’abbaye Sant Pere de Rodes.

Des visites libres, commentées ou audioguidées sont possibles, en dehors des cérémonies.

La maison de l’art roman

Elle se situe à proximité de l’église et a ouvert ses portes en 2003. Une exposition permanente raconte l’histoire de l’édifice religieux, ses légendes et ses sculptures. Elle présente dans ses locaux de splendides reproductions de chapiteaux du Moyen-Age, par exemple.

De nombreux moyens sont à votre disposition pour profiter pleinement de cette exposition. Vous profiterez de bornes interactives, audioguides et documents en tout genre. Des fiches pédagogiques et des animations spécifiques sont à destination des enfants.

Les personnes à mobilité réduite pourront aussi profiter de ces merveilles médiévales. En effet, le site est labellisé Tourisme et Handicap.

Vous rejoindrez ce musée en moins de 15 minutes depuis le Relais des Chartreuses. Vous pourrez profiter des visites à thèmes comme la visite dégustation. Celle-ci mêle patrimoine historique et cuisine locale et se fait sur réservation.

Les autres sites à visiter

Château de Peyrepertuse en pays cathare, à Duilhac, Aude
Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Abbaye Saint Michel de Cuxa au Codalet, près de Prades
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Eglise de Saint-Génis-des-Fontaines, pyrénées-orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Cloître d’Elne, près de la cathédrale, en Roussillon
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Quéribus, château cathare de Cucugnan dans l’aude
Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste, Pyrénées-Orientales
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel