Prats-de-Mollo-la-Preste est un village des Pyrénées-Orientales. Elle propose de nombreux lieux d’intérêt dont le Fort Lagarde. Elle est à une quarantaine de kilomètres du Relais des Chartreuses.

De tour de guet à citadelle fortifiée

Le Tech sépare Prats de Mollo en deux dès le XIIIe siècle. La population est installée au nord, les nobles au sud. Le château des comtes de Besalú se trouve également au sud ainsi qu’une tour de surveillance.

Cette tour de guet est sise au lieu-dit « Lagardia ». Elle fait partie d’un réseau de tours à signaux médiévales. Les lueurs des feux et les fumées permettaient de transmettre des informations militaires.

Le village, appartenant à la couronne espagnole, prospéra. Il fut fortifié au cours du XIVe siècle et devint ville. Le traité des Pyrénées rattache cette dernière à la France en 1659. Elle devient même la frontière entre la France et l’Espagne. Son nouveau statut impose le réaménagement du château et de la tour. Vauban imagine alors des fortifications autour de la tour de la Guardia. Celle-ci est au centre du donjon en forme d’étoile. C’est ainsi qu’est né le fort Lagarde.

Un souterrain mène à la tour Carrée. Cette redoute est reliée à la ville fortifiée par un chemin couvert. Cela forme ainsi un ensemble architectural cohérent et adapté à la montagne.L’effet est renforcé par les matériaux utilisés. Le granit vient de Costabonne et le schiste et la brique du massif du Canigou.

A voir également près de fort Lagarde

Prats de Mollo offre d’autres centres d’intérêt à voir en complément d’une visite au fort.

Il y a d’abord les remparts et la vieille ville médiévale. Vous y trouverez des maisons étroites, des rues et ruelles tortueuses et escarpées.

L’église paroissiale Saintes Juste et Ruffine possède une jolie collection de mobilier d’art baroque. Bien que portant le même nom, la chapelle est un autre point d’intérêt. Plus récente, elle est célèbre pour ses peintures et vitraux de Jean Lareuse.

La Tour du Mir surveille le col d’Ares et offre une très belle vue panoramique. But idéal d’une randonnée, vous admirerez les ruines de la chapelle Sainte Marguerite sur le parcours. L’ermitage Notre Dame du Coral est un peu plus éloigné du village.

Enfin, la Preste accueille une station thermale au sein d’une réserve naturelle.

Les autres sites à visiter

Château de Peyrepertuse en pays cathare, à Duilhac, Aude
Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Abbaye Saint Michel de Cuxa au Codalet, près de Prades
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Eglise de Saint-Génis-des-Fontaines, pyrénées-orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Cloître d’Elne, près de la cathédrale, en Roussillon
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Maison de l’Art Roman à Saint André, Pyrénées-Orientales
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Quéribus, château cathare de Cucugnan dans l’aude
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel