L’église paroissiale de Saint-Génis-des-Fontaines, dans les Pyrénées-Orientales, est dédiée à Saint Michel. Elle est située à une dizaine de minutes du Relais des Chartreuses.

Un peu d’histoire

L’abbaye de Saint-Génis-des-Fontaines fut fondée au VIIIe siècle. Ce monastère bénédictin fut détruit une centaine d’années après. Il fut reconstruit et agrandi. Après le remaniement du XIIe siècle, la nouvelle église fut voutée. Le cloître fut ajouté au XIIIe siècle.

La Révolution française chassa les moines présents et vendit les bâtiments à des particuliers. Le cloître fut éparpillé entre le château des Mesnuls, le Louvre et Philadelphie. Il a pu être refait dans les années 1980. En 1846, l’église est rendue et devient paroissiale. Son classement comme monument historique date de 1966.

L’église de St Génis des Fontaines

Elle est typique de l’architecture romane avec sa forme de croix latine. Il se compose d’une nef unique et d’un transept comprenant de trois absides. Deux clochers en forme de tour dominent l’édifice.

La façade s’orne d’un linteau sculpté en marbre blanc de Céret. Cette oeuvre exceptionnelle est la première sculpture romane à avoir été datée dans la pierre. Elle représente le Christ entouré d’archanges. A l’origine cette pièce servait de support d’autel.

De nombreux retables ornent ce monument. Sur un des chapiteaux, on peut admirer un bénitier roman.

Le cloître

Il incarne le style roman catalan et offre aux visiteurs ses marbres polychromes. Le marbre blanc vient de Céret, le noir de Baixas et le rose de Villefranche-de-Conflent. Les sculptures représentent la faune et la flore locales.

Activités culturelles

Des activités culturelles et des expositions sont régulièrement organisées dans le cloître. En effet, le déambulatoire supérieur est devenu une galerie d’art.

Les lieux se visitent presque tout au long de l’année. Il convient de vérifier les horaires d’ouverture auprès de la mairie. Des visites commentées pour les groupes sont possibles. De même, des visites spécifiques avec supports pédagogiques pour les scolaires sont organisées.

Les autres sites à visiter

Château de Peyrepertuse en pays cathare, à Duilhac, Aude
Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Abbaye Saint Michel de Cuxa au Codalet, près de Prades
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Cloître d’Elne, près de la cathédrale, en Roussillon
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Maison de l’Art Roman à Saint André, Pyrénées-Orientales
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Quéribus, château cathare de Cucugnan dans l’aude
Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste, Pyrénées-Orientales
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel