Du Relais des Chartreuses, une jolie départementale vous conduira à Elne. Cette charmante petite ville, non loin de Perpignan, fut le siège épiscopal du Roussillon. Elle accueille une cathédrale romane et un cloître unique en France.

Du roman au gothique

Le Cloître d’Elne a été construit sur plusieurs siècles pour des chanoines. Il est en marbre blanc de Céret avec des veines bleues. Il se compose de quatre galeries comptant chacune cinq piliers et huit colonnes. Au coeur de ce carré se trouve un jardin.

La galerie sud, pur joyau de l’art roman, a été construite au XIIe siècle. Elle comporte de nombreuses sépultures de prélats comme l’évêque Guilllaume Jorda.

Les galeries nord et ouest datent du XIIIe et mêlent les deux styles : roman et gothique. La partie ouest comprend la salle capitulaire devenue un musée de l’histoire locale.

La galerie est du XIVe siècle est entièrement gothique. Trois sarcophages wisigoths en marbre y sont présentés. Une chapelle souterraine y abrite un musée d’archéologie. On y trouve le résultat des fouilles communales.

Un portail ouvragé permet le passage entre le cloître et la cathédrale.

L’endroit est un témoignage particulièrement vivace de toute l’histoire de la région. En effet, il permet de suivre l’évolution de l’architecture au Moyen-Age. On y voit l’avancée des techniques de construction d’une part. On y remarque également la progression des techniques de sculpture.

Une richesse architecturale

La réputation de ce monument vient de la richesse et de la variété de ses décorations. On retrouve, par exemple, entrelacs, spirales et cannelures sur les impostes, les arcades et les chapiteaux.

Toutes les colonnes et tous les chapiteaux sont différents les uns des autres. Il en est de même pour les culs-de-lampe. La similarité des techniques utilisées, comme l’arc en plein cintre, assure une uniformité à l’ensemble.

Les thèmes sont principalement les végétaux et les animaux. Ils sont accompagnés de scènes religieuses pour certains chapiteaux.

Des visites guidées et des ateliers pédagogiques y sont dispensés en dehors des offices. Il convient de se renseigner auprès de l’office du tourisme d’Elne pour en connaître les modalités.

Les autres sites à visiter

Château de Peyrepertuse en pays cathare, à Duilhac, Aude
Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Abbaye Saint Michel de Cuxa au Codalet, près de Prades
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Eglise de Saint-Génis-des-Fontaines, pyrénées-orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Maison de l’Art Roman à Saint André, Pyrénées-Orientales
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Quéribus, château cathare de Cucugnan dans l’aude
Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste, Pyrénées-Orientales
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel