Cucugnan est célèbre pour le conte traditionnel sur le sermon de son curé. Mais ce petit village de l’Aude recèle une autre célébrité : le château de Quéribus.

Quéribus, un château cathare

Ce château du pays cathare du XIe siècle est l’un des cinq fils de Carcassonne. Les quatre autres citadelles royales sont les châteaux de Peyrepertuse, Aguilar, Puilaurens et Termes. Construit sur un piton rocheux dont il est le prolongement, il culmine à 728 m d’altitude.

Il a d’abord appartenu aux Fenouillèdes avant de devenir barcelonais en 1111.

Il devient un asile pour les religieux cathares, considérés comme hérétiques par l’Église catholique. Il les accueillit lors de la croisade contre les Albigeois, qui dura vingt ans.

Quéribus devient français en 1255. La frontière franco-aragonaise fut fixée dans ses environs en 1258 par le traité de Corbeil. Il devient alors un atout majeur dans la défense du pays. Il perd de son importance en 1659 suite au traité des Pyrénées. En effet, celui-ci déplace la frontière beaucoup plus au sud.

Il s’ensuit une lente dégradation jusqu’à sa restauration en 1951.

Un site remarquable

Trois enceintes étagées s’égrènent le long de la falaise et en son sommet. Elle protège un corps de logis, une citerne, une salle de stockage et un donjon.

Ce dernier est remarquable, en premier lieu, par sa forme polygonale. Il comprend une salle principale de style gothique au-dessus d’une cave. Un autre de ses attraits est le pilier central soutenant la voûte.

Une tour accolée au donjon permet d’accéder à la terrasse par un escalier à vis. La vue y est imprenable sur la Méditerranée, les Pyrénées et les Corbières.

Y aller

Vous mettrez une heure environ pour venir du Relais des Chartreuses. Une marche d’une dizaine de minutes vous mènera du parking à l’entrée de ce château. Accessibles aux enfants, des panneaux pédagogiques et des tables d’orientation jalonnent la visite.

Au village, vous profiterez d’un spectacle autour du conte local. Vous admirerez le moulin d’Omer. Ce moulin à vent a été remis en activité et vous propose de délicieux produits. Vous serez étonné par la Vierge enceinte de l’église paroissiale Saint Julien et Sainte Basilisse.

Les autres sites à visiter

Château de Peyrepertuse en pays cathare, à Duilhac, Aude
Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Abbaye Saint Michel de Cuxa au Codalet, près de Prades
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Eglise de Saint-Génis-des-Fontaines, pyrénées-orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Cloître d’Elne, près de la cathédrale, en Roussillon
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Maison de l’Art Roman à Saint André, Pyrénées-Orientales
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste, Pyrénées-Orientales
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel