Le Château de Peyrepertuse est un site touristique dans l’Aude, en France, à visiter absolument. Il se situe à une distance respectable des Pyrénées et du Relais des Chartreuses.

Les informations générales

Le Château de Peyrepertuse remonte aux années 800. La date exacte de sa première mention dans l’histoire est l’an 806. Le site qu’il occupe dans les Corbières était déjà occupé à l’époque romaine. La crète calcaire sur laquelle il est situé culmine à 800 mètres d’altitude. La vue y est imprenable sur les alentours.

Ce château cathare est la fierté du village de Duilhac-sous-Peyrepertuse. La superficie de cette ancienne forteresse égale celle de la Cité de Carcassonne. Cela représente onze hectares environ. Il fait partie d’un ensemble de cinq châteaux avec Quéribus, Termes, Puilaurens et Aguilar.

A visiter

Ce Château de Peyrepertuse comporte quatre grandes parties.

L’enceinte basse est protégée par deux tours et une muraille, ouvrant sur la gorge. Un éperon rocheux occupe la partie est. Le chemin de ronde est relativement bien conservé. On y admire aussi la courtine et ses latrines.

L’enceinte médiane est remarquable pour ses meurtrières. Elles conservent quelques ruines comme les vestiges d’une casemate ou d’un poste de garde.

Le donjon vieux comporte une église et un logis. Une tour avec citerne occupe l’angle sud-ouest de la cour fermée.

Le donjon Saint-Jordi est accessible par l’escalier Saint-Louis. Ce dernier doit son nom au roi Louis IX qui l’a fait installer.

Le village de Duilhac comporte, lui aussi, quelques lieux d’intérêt. On peut y voir l’église Saint-Michel ou encore le Fort et sa fontaine.

Les gorges du Verdouble sont à proximité pour une promenade spectaculaire et rafraîchissante.

A faire

Le festival des Médiévales vous invite à revivre le Moyen-Age en pays cathare en août. Le spectacle de fauconnerie s’apprécie au château en juillet-août. Parapente et randonnée vous offrent une occasion de voir ce site autrement.

Château de Peyrepertuse : site officiel :

Les autres sites à visiter

Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Abbaye Saint Michel de Cuxa au Codalet, près de Prades
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Eglise de Saint-Génis-des-Fontaines, pyrénées-orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Cloître d’Elne, près de la cathédrale, en Roussillon
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Maison de l’Art Roman à Saint André, Pyrénées-Orientales
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Quéribus, château cathare de Cucugnan dans l’aude
Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste, Pyrénées-Orientales
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel