Une heure de route environ sépare le Relais des Chartreuses de l’abbaye Saint Michel de Cuxa. Ce monument situé au Codalet témoigne de l’histoire de la Catalogne du Moyen-Age. Cet ensemble, au pied du Canigou, fait partie des sites classés du Languedoc-Roussillon.

Une histoire mouvementée

L’acte de fondation de l’abbaye date de 879. Depuis cette époque, Saint Michel de Cuxa abrite une communauté de moines bénédictins. Les murs de cet édifice ont été maintes fois reconstruits suite à des catastrophes naturelles.

Le Père Oliba, en 1008, a été à l’origine de modifications et de restauration. Cette période signe l’apogée de ce lieu sacré. Il se caractérise, en effet, par la richesse de ses sculptures. L’école de Cuxa qui les produit rayonne alors sur toute la Catalogne.

Abandonnée en 1791, l’abbaye est vendue à un négociant pradéen. Au fil des ans, elle subit plusieurs dommages. Ses marbres et ses chapiteaux sont vendus. Un des clochers s’effondre ainsi que la voûte de la crypte.

Ce n’est qu’au début du XXe siècle que l’abbaye va retrouver sa vocation religieuse. Après bien des revers de fortune, elle est rachetée et remise à des cisterciens. Grâce à de nombreux travaux de restauration, elle a reconquis tout son prestige. Pablo Casals, célèbre violoncelliste catalan, y a largement contribué.

La visite

Vous découvrirez, tout d’abord, la crypte. Elle se distingue par son gigantesque pilier central.

Vous traverserez le cloître pour pénétrer dans l’église. Cette basilique possède une nef assez longue. Ses arcs outrepassés sont issus des techniques de l’architecture de l’Antiquité.

Ensuite, vous reviendrez dans le cloître. Celui-ci a entièrement été reconstruit au début des années 1950. A l’origine, ce quadrilatère était le centre des bâtiments collectifs.

Le festival Pablo Casals de Prades

En 1954 se déroule le premier festival Pablo Casals dans l’église sans toiture. Depuis, cette manifestation musicale a lieu tous les ans à Prades.

La plupart des concerts ont lieu dans l’abbatiale romane de Saint-Michel. Elle dispose, en effet, d’une fabuleuse acoustique. D’autres églises aux alentours hébergent, elles aussi, des concerts dont certains sont gratuits.

abbaye Saint Michel de Cuxa : site officiel :

Les autres sites à visiter

Château de Peyrepertuse en pays cathare, à Duilhac, Aude
Céret, l’art moderne y a son musée
Pirinexus, route à vélo de la Catalogne du Nord à Girona
Abbaye Saint Martin du Canigou, près de Casteil
Prieuré de Serrabone à Boule d’Amont, commune de Serrabonne
Abbaye Sainte-Marie à Arles-sur-Tech, Pyrénées-Orientales
Eglise de Saint-Génis-des-Fontaines, pyrénées-orientales
Musée des instruments, le MúSIC se visite à Céret
Castelnou, village célèbre des Pyrénées-Orientales
Palais des Rois de Majorque, le tourisme à Perpignan
Fort de Bellegarde, Le Perthus et ses fortifications
Art moderne ou contemporain au musée à Saint-Cyprien
Cloître d’Elne, près de la cathédrale, en Roussillon
Musée Terrus à Elne, art moderne et contemporain
Chapelle Saint-Martin de Fenollar, Pyrénées-Orientales
Centre de sculpture romane Maître de Cabestany
Maison de l’Art Roman à Saint André, Pyrénées-Orientales
Forteresse de Salses-le-Château, Pyrénées-Orientales
Quéribus, château cathare de Cucugnan dans l’aude
Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste, Pyrénées-Orientales
Musée du liège de Maureillas-las-Illas, près de Céret
Musée centre européen de Préhistoire de Tautavel